Le Lève Moto

 

Un outil indispensable...

 

Voici un outil qui, une fois installé, vous fera dire "comment n'ais-je pas fait cela plus tôt!". Merci pour le dos et les genoux...

 

Après trois ans d'usage, rien n'a bougé malgré deux hivers à la belle étoile, l'atelier étant trop petit, je travaille dehors!

 

Quelques compléments pour guider ceux qui voudraient se lancer.

Une des difficultés au départ du projet est d'obtenir une cinématique du système qui permettra le décollage de la charge quand le pont est à sa position la plus basse, les longerons reposant l'un sur l'autre. Deux paramètres entrent en ligne de compte:

  1. La capacité en effort du vérin, et sa course maxi.

  2. Le bras de levier de l'application de cet effort.

En fait, dans le travail d'étude préalable, il est préférable de se pencher d'abord sur le point 2, qui va être lié à la géométrie du système. Le moment moteur qui fera monter la moto est égal au produit de l'effort par le bras de levier -BL-  (revoir les cours de mécanique!). On a donc intérêt à dessiner son système pour avoir le BL le plus grand possible.

En regardant l'épure de fonctionnement, on voit de suite, que plus notre vérin sera long, à course 0, plus cela aura tendance à réduire la distance d'application de la charge. En partant d'un cric bouteille, on a un vérin plutôt court, donc plus favorable, (cote 155.3 sur mon dessin).

Une fois qu'on a une idée de la cinématique souhaitée, on peut commencer à faire quelques calculs, le tableur est bien pratique pour faire les simulations.

Rendements à prendre en compte:

Pour les charges, j'ai pris 0.85 (moto de 350 kg, calculer avec 410 kg)

Pour la course du vérin, j'avais 150 mm à vide, je me suis basé sur 120 mm, soit 0.80

  cible rendement   valeurs calculs unités    
charge 3500 0.85   4118 N    
levée 0.8       m    
levier 1.25       m    
               
L init vérin 275       mm    
R axe vérin/articulation 240       mm    
course vérin nominale 150 0.8   120 mm    
             
             
fers U 80x45   Pour garantir une hauteur mini basse de la table de 160 mm (hors plateau)
  angle du bras
(°)
moment
(Nm)
  BL vérin
(m)
Effort théorique
vérin (N)
course théorique
(mm)
L vérin
(mm)
décollage 4.96 5128   0.1553               33 019   0 275
  10 5069   0.1796               28 224   14.8 289.8
position haute
(0.80 m)
37 4112   0.2382               17 261   116.2 391.2

 

Pour ce calcul, je suppose que la totalité de la charge (moto) est appliquée à l'extrémité du levier lié au vérin. En regardant le tableau, on voit que le vérin doit fournir un effort de 33000 N (3.3 t à la grosse!) pour décoller la charge, j'avais donc de la marge avec mon vérin donné pour 7 t, il vaut mieux cependant se méfier des spécifications qui sont parfois très optimistes!

Après le décollage, le BL augmente très vite, donc l'effort à fournir diminue d'autant.

L'épure complète en fichier pdf.

Quelques photos supplémentaires aussi:

                           

 

Le mot de la fin: Il est plus facile d'utiliser la gomme que la meuleuse quand cela ne convient pas, n'hésitez pas à gamberger longuement avant de taper dans la butte!